Veuillez noter que les nouveaux messages dans ce forum devront être validés par l'administrateur avant la parution.

Vous recevrez, sous peu, un courriel vous informant du statut de votre demande.

Ecoflo vs Enviro-Septic

Auteur Message
Olivia Gendron
Lundi, 18 février 2013
Bonjour, j'aimerais savoir quel système est le plus efficace, qui comprend le moins d'entretien et qui est le plus fiable? c'est pour une nouvelle construction résidentielle, 2 chambres. merci!
Patrick Henri
Mardi, 19 février 2013
je préfère Bionest, très écologique

http://www.bionest-tech.com
François Côté
Mardi, 19 février 2013
Madame,

Il y a actuellement quatre fournisseurs qui ont obtenu des certifications pour leur technologie de traitement des eaux usées domestiques selon le protocole de la norme en vigueur au Québec. Vous trouverez les technologies certifiées sur le site du Bureau de Normalisation du Québec, l’organisme qui réalise les essais de certification et les audits reliés au maintien de la certification.

BNQ : (http://www-es.criq.qc.ca/pls/owa_es/bnqw_norme.liste_entr_cert?p_lang=fr&p_id_prog_certif=352&p_id_prog_certif2=)

En visitant le site du BNQ, vous pourrez constater que plusieurs classes de traitements sont reconnues.

Pour toute installation septique, le choix du bon produit découle dans un premier temps des contraintes du site à desservir. L’espace, la nature du sol, le niveau de la nappe phréatique, l’espace disponible, sont quelques un des facteurs qui doivent être pris en compte pour déterminer le niveau de traitement des eaux requis et le type d’évacuation des eaux traitées (épandage souterrain ou un autre type de rejet).

Une fois connu le niveau de traitement requis, un certain nombre de solutions sont normalement disponibles. Ce sont ensuite vos besoins et vos préférences qui vont influencer le choix final. En effet, pour une même classe de traitement, toutes les technologies certifiées sont reconnues pour le même niveau de performance. Je vous invite alors à voir les avantages de chacun des produits pour déterminer lequel sera le plus adapté à vos besoins. Outre les coûts de construction initiaux, vos critères de décision devraient inclure le besoin ou non de remplacer un média filtrant, la fréquence de remplacement, le bruit, les équipements mécaniques, la production de boues et les frais de suivi et d’entretien.

Dans le cas d’Enviro-Septic, je vous invite à visiter notre site (http://www.enviro-septic.com/systeme-enviro-septic/) pour connaître ses avantages.

Concernant votre question portant sur les frais d’entretien, sachez que l’article 3.3 du règlement Q-2, r.22 sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées stipule que chaque propriétaire d'un système de traitement certifié doit être lié par contrat avec le fabricant du système. Dans le cas d’Enviro-Septic, comme il n’y a pas de média filtrant à remplacer ou de pièce mécanique à changer, cet entretien annuel minimal prend la forme d’une visite de suivi du bon fonctionnement du système. De plus, tel que demandé par l’article 3.3, nous remettons chaque année un rapport de suivi à la municipalité avant le 31 décembre. Dans le cas du système Enviro-Septic, les frais annuels sont de 65$. Nous avons pu les maintenir à ce niveau depuis 2010 et ils sont les plus bas de l’industrie. À ces frais, vous devez aussi ajouter le coût des vidanges de la fosse septique.

Je vous invite aussi à communiquer avec un de nos représentants pour obtenir des renseignements supplémentaires ou pour recevoir de l'aide pour la réalisation de votre projet. Vous trouverez nos coordonnées sur le site internet.

Merci de l'intérêt que vous portez pour nos produits et bonne réflexion,

François R. Côté, ing., M. Ing.
Directeur, Recherche et Développement
DBO Expert Inc. – Distributeur des produits Advanced Enviro-Septic
Mike Bissonnette
Vendredi, 22 février 2013
Bionest? Très écologique? Dûre à croire.
Des compresseurs qui marche en permanence et des files de plastique comme média de filtration?
Selon ce que Monsieur Côté a mentionné, il s'agit effectivement d'un épurateur passif. S'il est possible d'installer un Enviro-Septic, il devrait être possible d'installer un Ecoflo gravitaire, par le fait même, les deux éléments épurateurs sont passif. Par contre, le système Ecoflo existe depuis 1995 et a été installé plus 50 000 fois. Le système a un historique intéressant ce qui permet de connaître ce qu'il va arrivé avec le système Ecoflo dans 15 ans. Contrairement au 3 autres systèmes qui n'ont pas un historique aussi long. J'espère avoir été en mesure de vous aider dans votre choix.
Personnellement j'ai un Ecoflo chez moi et je n'ai jamais rencontrer de problème avec mon système.
Madeleine Szots
Vendredi, 22 février 2013
Bonjour madame Gendron,

J'abonne dans la réponse de Monsieur Côté. Le choix d'une installation septique est important puisqu'il contribue à protéger votre environnement et, par le fait même, la valeur de l'investissement qu'est votre propriété. La plupart du temps, et comme bien des gens, c'est un achat que vous ne ferez qu'une fois dans votre vie.

Bien planifier l'installation d'un système septique nécessite quelques vérifications préalables concernant l'aménagement du terrain et la configuration de votre propriété. N'hésitez donc pas à consulter les professionnels de l'assainissement et votre municipalité pour en connaitre davantage sur vos options, vos devoirs et le système qui saura le mieux répondre à vos besoins pour le court, moyen et long terme. Consultez les livrets d'utilisation de chaque système évalué est également une bonne source d'information.

Comme toute filière de traitement des eaux usées d’origine domestique, celle du biofiltre Ecoflo inclut une fosse septique équipée d’un préfiltre, l’unité de traitement et un champ de polissage. Lorsque requis, un système de traitement tertiaire de désinfection et/ou d'enlèvement du phosphore (pour les rédidences en milieux sensibles) sera ajouté. Ecoflo est conçu tant pour les résidences principales que pour les résidences secondaires et tant pour la construction neuve que le remplacement d’un système défaillant. Il est très efficace malgré les variations de la qualité de l’eau et des habitudes de vie (intensité des débits, activités saisonnières et périodes d’arrêt) – pour une protection totale. Il n'y a aucune odeur.

Aucune électricité ni composante mécanique sont requises pour le traitement. Et comparativement aux systèmes conventionnels, avec le biofiltre Ecoflo, aucune excavation ou relocalisation de l’unité en fin de vie du milieu filtrant qui est garanti pour une période de 10 ans. De plus, le couvercle assure un accès en tout temps aux composantes internes, sans bris à l’aménagement paysager existant, et sans devoir quitter la résidence si jamais un bris se présentait.

C'est pourquoi le biofiltre Ecoflo est la seule technolgie de traitement alternatif qui s'est mérité en mai 2012 la plus haute distinction environnementale du gouvernement du Québec, le Phénix de l'environnement.

Les frais annuels se limitent aux entretiens (tels qu'exigé par la réglementation québécoise pour tous les systèmes de traitement alternatifs)car le traitement se fait sans énergie. Si une pome était requise, ces frais seraient de 8$/année.

Je vous invite à consulter à notre site au http://www.biofiltreecoflo.com pour en connaitre davantage. La section FAQ devrait vous apporter des bonnes notions supplémentaires. Vous y trouverez également les coordonnées de votre représentant local Ecoflo en insérant votre code postale.

Au nom de l'équipe de Premier Tech aqua, je vous souhaite une fructueuse poursuite de vos recherches.

Cordialement,

Madeleine Szots
Directrice marketing et communications
Premier Tech Aqua
Szom@premiertech.com







Ecoflo est disponible dans un caisson de polyéthylène (plastique), de béton ou de fibre de verre. Le type de caisson recommandé pour la propriété est déterminé par la superficie, la topographie, la nature, la perméabilité et l’épaisseur du sol naturel en place. C’est ce qu’on appelle un test de sol.

Jennifer T
Mardi, 5 novembre 2013
Éco-Flo, je m'excuse, mais les frais d'entretien de 100$ par année pour qu'un jeune vienne brasser la tourbe pendant 20 minutes, c'est de L'EXPLOITATION. Et on est pris à la gorge. Je trouve ça scandaleux! Je cherche une autre solution. Mais j'imagine qu'il n'y en a pas. Un beau sujet pour JE.
Etienne Chagnon
Vendredi, 15 novembre 2013
En effet ecoflo semble avoir le monopole et pouvoir nous charger des frais autant qu'ils le desirent pour des services douteux…J'ai parlé à un inspecteur, et il etait au courant que j'etais pris dans les filets d'ecoflo, et que je n'avais aucune maniere de m'en sortir. Il m'a souhaité bonne chance…
Jacques Désilet
Vendredi, 25 avril 2014
Selon moi il n'y a pas de technologie qui soit vraiment meilleure que les autres au niveau de la performance. D’ailleurs elles sont toute certifiés et avec des performances en deçà des normes.

Au niveau du prix ils sont tous dans un ordre de grandeur comparatif. Entre 12 000$ et 14 000$ dans mon cas.

La grosse différence est au niveau de la vie de l'équipement. On peut distinguer les deux technologies comme tel une passive (filtration) et l'autre mécanique (réacteur Biologique). Et c'est là la grosse différence. L'équipement passif à une durée de vie donc une fois la durée de vie terminée on doit le changer.

Par exemple dans le cas de l'enviroseptique la durée de vie escompté est de moins de 20 ans donc 14000$ maintenant + 700$/ans à prévoir pour le remplacement+ frais d'entretien annuel de 100$...

Pour ecoflo c'est un peu la même chose on parle d'un filtre (la tourbe) qui colmate au cours des années. Par contre, ce système est beaucoup plus intelligent car sa régénération est prévu et ce fait entre la 6ième et la 10è année d'utilisation. Dans mon secteur on parle environ pour 2014 de 1900$ pour le changement de tourbe (le prix de la tourbe a pratiquement doublé depuis les 8 dernières années et on est obligé d'acheter la tourbe chez notre fournisseur premier Tech).12 500$ maintenant + 190$/ans à prévoir pour le remplacement de tourbe+ frais d'entretien annuel de 100$...

Finalement pour Bionest, c'est une technologie mécanique qui utilise l'aération et un média biologique pour épurer l'eau. Puisqu'il ne s'agit pas d'un filtre la performance est constante. 12 500$ maintenant + 60$/ans à prévoir pour l'électricité + 40$ pour le remplacement de la pompe à air+ frais d'entretien annuel de 100$...

Donc résultat
Un enviro me coûte sur 20 ans : 2200$/an
Un Ecoflo me coûte sur 20 ans : 915$/an (si le changement de tourbe est fait au 10 ans et non au 6)
Un Bionest me coûte sur 20 ans : 825$/an

Bref selon moi il a deux meilleurs choix et un choix qui ne devrait pas être considéré.

Mon opinion est que le gouvernement devrait forcer ses compagnies avoir des coûts d'entretien compétitif et surtout garantis (qui suivent IPC) Au niveau des coûts cacher (changement de tourbe, pompe à air) il devrait aussi être garantie pour empêche exemple de voir le prix de la tourbe encore doubler dans les 8 prochaines années

Bref selon moi la meilleure technologie pour répondre aux besoins et protéger notre environnement n'est tout simplement pas encore sur le marché. Mais avec ce qui nous est offert moi j'opterais pour un Bionest. Présentement, j'ai un ecoflo et je suis satisfait sauf qu'on m'envoie des avis pour changer ma tourbe depuis déjà 2 ans donc depuis l'année 7.

En espérant que mon analyse en aidera d'autre.

Jacques
Jean-Pierre Corriveau
Jeudi, 18 septembre 2014
Chère Madame Gendron,

Je suis complètement sidéré, de voir des personnes émettre émettre des calculs mensongés et incongrus sur les technologies certifiées au Québec, et cela en guise de réponse a votre question. Ces réponses sont basées sur des expériences personelles et souvent deformées de la réalité.

En tant que client propriétaire vous etes bombardées de toutes sortes d'informations, parfois érronées et sans fondement. C'est pourquoi je vous joint a ma réponse un hyperlien, qui vous menera a une grille comparative ayant pour but d'aider les consommateurs a faire un choix de technologie.

Voici ce lien : http://www.enviro-septic.com/wp-content/uploads/Grille-comparative-2014-v-3.pdf

En espérant le tout utile pour vous.

Jean-Pierre Corriveau
Dir. de comptes
DBO Expert inc.
loli pop
Vendredi, 26 septembre 2014
Monsieur Corriveau afin de bien remplir votre grille j'aimerai connaitre la durée de vie de votre technologie?
A Nonymous
Lundi, 13 octobre 2014
Pour ce qui est de la fiabilité et des frais associés, éviter les systèmes de traitement secondaire avancé des eaux usées. Les coûts peuvent facilement représenter entre 5 à 10% de la valeur de votre maison. Étant donné que de tels systèmes sont très délicats, il n’est pas rare de devoir le remplacer complètement après 10 ans ou même avant. Dans une telle situation votre système vous aura couté 2 fois le prix initial. Il est préférable d’opter pour un immeuble qui est raccordé au système municipal. En bout de ligne, votre immeuble aura une plus grande valeur de revente et vous ferez des économies à long terme.
Samuel Gagnon
Samedi, 10 janvier 2015
Le calcul indiqué pour les ''frais annuels'' d'Enviro-Septic est erroné, l'auteur aurait dû indiquer selon la même logique 765$ / Année.

(14 000$ / 20ans ) = 700$ par année plus 65$ de pour la vérification du bon fonctionnement du système.....plus ou moins 800$ et non 2200$ par année si j'ai bien compris
Diane Parent
Mardi, 28 avril 2015
Éco-flo: des geoliers très friands de vos dollars! Installation 2000 pour 3 chambres utilisée 2/3 mois par année pendant 10 ans puis à temps complet par un couple pour 3 ans. Changement de média requis? Je reçois une lettre au mois d'avril, alors que le sol est gelé, me demandant de confirmer qu'un problème est réglé alors que personne ne m'avise auparavant. Je demande un inspecteur, Premier Tech refuse. Je dois croire sur parole que je dois changer un média qui a servit tout au plus l'équivalent de 5 ans à temps complet. Je refuse, rapport à la municipalité en dedans de 48 heures. Avec Eco-flo on peut juste faire affaire avec Premier Tech et ses sous-traitants - personne d'autre peut faire l'entretien, personne d'autre peut faire l'installation, personne d'autre peut changer le média. MONOPOLE total, à gros $$$. Mépris total du client et possiblement de 'connivence' avec les inspecteurs municipaux qui mettent beaucoup de pression pour faire vite vite vite. Tenez vous loin de Premier Tech!
Patrick Parenteau
Jeudi, 30 avril 2015
Mme Parent je vous prie de tempérer vos propos, vous aller trop loin en affirmant que les inspecteurs municipaux sont de connivence. Nous avons aucun pouvoir de décision dans le choix des installations septiques, c'est le consultant qui propose selon les critères du règlement du ministère.
Michel Léveillé
Dimanche, 3 mai 2015
J'ai un voisin qui s'est fait installer un Écoflo il y quelques années de cela. Moins de 2 ans après l'installation, il a eu la mauvaise surprise un printemps de constater que le système s'était affaissé sous le poids de la neige. Donc vidange de l'Écoflo, remise en état avec de la résine et de la fibre de verre et remplissage.
Roland Leblanc
Mardi, 5 janvier 2016
Bonjour, il est intéressant de voir des avis partagés de gens qui ont vécu avec ces systèmes installés; je vis présentement l'évaluation de mon installation septique qui date et doit être mise à jour.
Je suis dans le processus de consulter en juin 2016 et d'avoir l'avis et les données qui me guideront dans mon choix entre ces divers joueurs.
J'apprécie d'en savoir plus; mais je trouve regrettable que peu d'alternatives soient disponibles pour l'instant.

J'aurais aimé que le ministère considère des solutions moins coûteuses et plus performantes telles que les toilettes sèches, les toilettes compost, les cabinets à terreau.
Si vous consultez le site de : http://www.eautarcie.org/05a.html
vous y verrez que le Québec en en retard avec les technologies vertes et , il est impensable que quelqu'un au ministère n'ait pas pensé à régler le problème à la source...
Pour ceux que ça intéresse , il y a le site de JOseph Jenkins au sujet du "Humanure Handbook" ; le pdf est disponible gratuitement sur ce lien pour consulter (malheureusement pour l'instant il n'est pas encore disponible en français; apparemment il est sur le point d'être publié au Québec bientôt)
Le lien est: http://weblife.org/humanure/pdf/humanure_handbook_third_edition.pdf
Dans ce livre et sur le site de Eautarcie.org ; il est expliqué pourquoi et comment éviter la dégradation de l'eau potable dans un futur pas si lointain.

Conclusion: la lecture de ces deux sources d'information est un must pour tous ceux qui se sentent concernés et qui peuvent aider à améliorer la qualité de l'eau.
Bonne journée
Roland Leblanc
Marie-Josee Lafranchise
Jeudi, 16 juin 2016
Monsieur Leblanc, maintenant que juin est arrivé, avez-vous finalement opté pour un système en particulier? Et pourquoi?
Martin A.
Mercredi, 20 juillet 2016
Me voici contraint à modifier mon texte original sous menaces de poursuites judiciaire. Donc voici; J’aimerais tout de même utiliser les médias sur internet pour vous raconter mon histoire personnelle mais en réalité ça n’intéresse pas beaucoup les gens. Voici tout de même ce que j’ai appris depuis que je suis client de Premier Tech Aqua, bien que je n’aime pas le terme « client » puisqu’à partir du moment que j’ai été propriétaire d’un EcoFlo je me suis rendu compte que j’étais coincé à vie sans possibilité de magasiner ou négocier quoi que ce soit. Il ne me reste qu’à faire le chèque tel qu’exigé par PremierTech. J’ai aussi appris qu’au terme de la durée de vie du milieu filtrant, il m’en couterait 1800$ pour le remplacer en plus de 100$ par an pour l’inspection visuelle. Dans la lettre envoyé pour me motiver à agir rapidement, Premier Tech mentionne que si je tarde à réglé la situation, les coûts de remplacement augmenteraient. Pendant que je vérifiais mes possibilités d’économiser en magasinant les services chez différents fournisseurs dans l’industrie, j’ai été dénoncé à ma municipalité par je ne sais trop qui, pour finalement me rende compte que je n’avais aucune alternative et que je devrai renouveler avec Premier Tech Aqua. Aujourd’hui je ronge mon frein et j’ai le sentiment d’être considéré comme conquis par cette entreprise ne me laissant aucune possibilité de négocier ou magasiner le service. Si c’était à refaire, je prendrais plus de temps pour m’informer des conditions et conséquences d’un engagement à long terme avec Premier Tech Aqua.